Cours de Musique à Bruxelles Charleroi Namur Waterloo Cours de Musique à Bruxelles Charleroi Namur Waterloo

Back

0 Comment rester motivé au piano ? …

Your vote is:
0.00 of 0 votes
Cours de Musique à Bruxelles Charleroi Namur Waterloo - www.musique-academie.be

Chapitre 7

Comment rester motivé au piano

Guide du débutant pour apprendre le piano

Au départ, on peut avoir tendance à regarder jouer un pianiste de haut niveau et se dire que l’on n’y arrivera jamais. C’est comme regarder le sommet d'une montagne depuis son pied. Car, tout comme pour l’ascension d’une montagne, atteindre un excellent niveau à un instrument est un défi à relever. Pour y parvenir, il est important de structurer efficacement chaque journée mais aussi de rester motivé pour progresser jour après jour.

Le moyen le plus simple est de se créer une routine de travail quotidienne basée sur les objectifs, le feedback et la récompense. Cette formule peut être appliquée à la fois sur du court et du long terme. Fixez-vous un objectif à long terme, suivez vos progrès par rapport à cet objectif et, en récompense, trouvez une motivation nouvelle lorsque vous atteignez votre objectif. Le même schéma s’applique à court terme, avec un objectif pour chaque séance de travail, un feedback instantané et une récompense à la fin de chaque séance.

Se fixer un objectif à long terme

Commencez par vous fixer un objectif global à atteindre sur le long terme. Ce sera, dirons-nous, votre sommet de montagne. Il vous servira de point d'orientation dans votre pratique, vous aidera à choisir les techniques à apprendre en premier et les domaines sur lesquels vous concentrer.

Info

Erreur courante : ne pas se fixer d’objectifs clairs

Travailler son piano sans objectif est une erreur courante, qui mène régulièrement à des séances sans but où les progrès finissent par stagner. Prenez un peu de temps au préalable pour définir vos objectifs à court et à long terme.

Des objectifs précis. Évitez les formulations vagues du genre « bien jouer ». Elles n’aideront pas vraiment. Ayez plutôt pour objectif de réussir à maîtriser une chanson ou un morceau que vous adorez, ou bien vous produire lors d’un récital. Même si cela peut vous sembler hors de portée pour l’instant, cela vous donne un objectif à atteindre. Et fixez-vous également un objectif de temps pour vous aider à suivre vos progrès.

Des objectifs qui vous sont propres. Choisissez des objectifs qui vous motivent. Si un morceau de Beethoven de l'époque romantique vous endort, il ne constituera pas un objectif très inspirant. Si vous adorez Elton John, choisissez l'une de ses chansons. Ne cherchez pas à faire plaisir aux autres. Restez sur quelque chose qui vous plaît à vous et qui vous donnera envie de revenir vous asseoir au piano tous les jours.

Des objectifs réalistes. En fonction de l'objectif à atteindre et du travail fourni, le temps requis ne sera pas le même. Si vous voulez jouer un morceau simple, cet objectif peut être atteint en quelques mois avec un travail de qualité. Les morceaux plus difficiles prendront plus de temps. Si vous visez des morceaux complexes à un niveau avancé, quelques années au minimum seront nécessaires afin de parvenir à les jouer. Ce temps sera réduit si vous vous remettez au piano après l’avoir appris dans votre enfance.

Mais ne soyez pas effrayé à l'idée de vous (re)mettre au piano sur le tard. Le journaliste Alan Rusbridger a écrit un livre sur la façon dont il est revenu au piano à l’âge de 56 ans. Après un an de pratique très exactement, il jouait la Ballade n° 1 de Chopin en concert. Son objectif était à la fois précis et, grâce à une grande quantité de travail, réaliste.

Travailler pour atteindre son objectif

Maintenant que vous avez un objectif à long terme, utilisez-le comme socle pour vos séances de travail à court terme. Vous progresserez plus rapidement et resterez motivé plus longtemps si vous basez chaque séance sur un modèle d’objectifs, de feedback et de récompenses.

Cycle de travail et de feedback

L'objectif de séance

Progresser, dans n'importe quel domaine, c’est obtenir de petites améliorations au fil du temps et avancer sur un parcours jalonné de différentes étapes. Pensez à votre objectif à long terme, puis choisissez quelque chose à réaliser aujourd’hui qui vous permettra de vous en rapprocher (votre objectif de séance). Avancez un jour à la fois, reboostez régulièrement votre motivation avec un accomplissement par jour, et vous serez surpris de la rapidité avec laquelle ces petits progrès s’additionnent.

Ayez chaque jour un objectif précis. Des objectifs précis rendent le travail du piano beaucoup plus facile et efficace. Par exemple, si vous désirez augmenter la vitesse de vos doigts, vous pouvez essayer de jouer dix fois des arpèges et quelques gammes sans erreur. Si vous souhaitez améliorer une partie d’un morceau, choisissez un seul segment et fixez-vous l’objectif de le jouer un certain nombre de fois sans erreur.

Ayez un objectif quotidien réaliste. Rappelez-vous ce que nous avons vu au chapitre 6 : ne jouez pas plus de 40 minutes par session, n’essayez pas de changer le monde en un jour. Assurez-vous donc de pouvoir atteindre votre objectif de séance dans le temps de travail que vous vous êtes imparti.

Feedback

Pour jouer correctement, il faut avant tout savoir si l’on joue correctement (ou non) :

Lorsque vous vous trompez, sachez-le. Au début, on en est encore à apprendre comment le fait de jouer d’une certaine manière se traduit par tel ou tel son. Si l’on ne sait pas quand on commet des erreurs, il est facile de développer de mauvaises habitudes, de manquer de conseils et de motivation.

Demandez de l’aide. Il est difficile de prendre conscience de toutes ses erreurs. Cela peut être dû au fait que nous ne connaissons pas bien la musique d’origine ou que nous ignorons – inconsciemment – nos erreurs pour continuer à avancer. Prêter attention à ses erreurs pendant l’apprentissage d’un nouveau morceau peut aussi s'avérer déstabilisant. Pensez à avoir près de vous un professeur, un ami ou une aide technologique qui vous guidera et vous aidera à garder votre calme.

Le lecteur de chansons sur ilearnmusic.org

Tenez compte du feedback reçu. Une fois que vous savez où se trouvent vos erreurs, corrigez-les afin qu’elles ne se répètent pas. Nous suggérons une méthode pour corriger les problèmes dans le chapitre 6 – Comment bien travailler le piano.

Lorsque vous réussissez, sachez-le. Le simple fait de savoir que vous avez fait quelque chose correctement peut être incroyablement gratifiant, et l’ajout de remarques positives venant d’un tiers peut amplifier encore davantage ce sentiment de satisfaction. D'autant plus lorsque les remarques reçues sont à la fois positives et négatives. Si vous savez que mal jouer ne passera pas, un simple « bien joué » peut devenir beaucoup plus significatif et motivant.

La récompense

Lorsque vous atteignez l’objectif que vous vous êtes fixé au début de votre séance, récompensez-vous. Associer un feedback positif à une récompense crée ce que les psychologues appellent un « renforcement positif ». Des recherches ont montré que cette méthode est bien meilleure pour apprendre et développer de bonnes habitudes que les commentaires négatifs. Ce « renforcement négatif » peut en effet être démotivant.

Il se peut que la satisfaction que vous ressentirez lorsque vous atteindrez l'objectif fixé vous suffira, et ce sera très bien comme cela. Mais essayez d’y joindre une récompense pour voir à quel point cela peut être motivant. La récompense peut consister en un petit plaisir gourmand, ou regarder un épisode de votre série du moment. Peu importe si vous vous « offrez » quelque chose que vous auriez fait de toute façon. Une fois que vous en aurez pris l’habitude, vous n’aurez même plus besoin de vous récompenser ; le simple fait de jouer et de progresser sera suffisamment gratifiant.

Le suivi des progrès

Nous venons d'expliquer l’intérêt de recevoir un feedback à chaque séance. Il est tout aussi important d’avoir une vue d’ensemble de votre progression afin de rester sur la bonne voie. Cela implique de suivre vos progrès depuis le début via un journal de bord, d'enregistrer vos séances ou encore de consulter le suivi automatique de votre progression dans une application. Quelle que soit la méthode choisie, vous vous en féliciterez plus tard.

Le suivi des progrès sur sur ilearnmusic.org

Ce suivi vous permet de comparer vos progrès à l’objectif que vous vous étiez fixé au départ. Êtes-vous toujours sur la bonne voie ? Par exemple, vous avez acquis une excellente coordination des mains, mais tout cela manque encore un peu de rapidité ? Ou alors, vous vous êtes focalisé sur la première moitié d’un morceau au détriment de la seconde ? En prenant conscience de l'éventuel retard accumulé, vous pourrez apporter des modifications à votre méthode d’apprentissage ou à votre routine de travail.

Il se peut également que vous deviez réévaluer votre objectif à long terme. Peut-être l’aviez-vous défini sans savoir ce qui était réaliste, et il s’est avéré trop ambitieux. Ou bien vos goûts ont changé et vous ne trouvez tout simplement plus cela intéressant. Il n’y a aucun mal à cela. Repensez vos envies et fixez-vous un nouvel objectif à long terme en suivant les mêmes conseils que ceux délivrés un peu plus haut.

Le feedback positif impliqué dans le suivi des progrès est essentiel pour préserver votre motivation. Il y aura des moments où vous resterez coincé sur une partie problématique, ou alors vous passerez une mauvaise journée où rien ne semblera bien aller. En plus d'être frustrant, cela peut facilement donner l’impression de ne pas progresser. Si vous effectuez un suivi de vos progrès depuis le début, vous pouvez de temps en temps regarder en arrière, visualiser votre progression régulière et constater à quel point vous vous êtes amélioré.

La motivation à long terme

Imaginez que vous atteignez votre objectif. Imaginez savoir jouer le concerto de Mozart que vous aviez décidé d’apprendre. Ou bien avoir assimilé toute la bande originale de La Reine des Neiges pour un petit concert de Noël en famille. Ou encore connaître sur le bout des doigts le morceau de musique classique préféré de votre grand-mère pour fêter ses 80 ans. Vous avez atteint ce sommet qui vous paraissait si haut, si loin, et vous l’avez fait en progressant de façon structurée et régulière. En vous fixant un objectif quotidien, en vous entraînant, et en tenant compte du feedback reçu pour progresser.

Une fois l’objectif atteint, la récompense sera quelque chose de bien plus fort qu’un cookie ou la possibilité de s’endormir devant Netflix. La récompense, c'est que vous pourrez jouer ce concerto de Mozart, ou bien avoir assez confiance en vous pour jouer devant un public. La récompense, c'est la compétence que vous aurez développée. Et ça, personne ne pourra vous l’enlever.

C’est le plus grand renforcement positif qui soit. Jouer ce que l'on a appris fait tellement de bien que vous ne pourrez pas en rester là. Vous choisirez une autre montagne à gravir. Vous vous fixerez un autre objectif et vous suivrez le même schéma, en sachant cette fois que vous êtes réellement capable d’atteindre cet objectif. Car oui, vous l’aurez déjà fait une fois.

 

Apprenez à jouer du piano
Commencer maintenant
Inscription en ligne | Cours de Musique à Bruxelles Charleroi Namur Waterloo - www.musique-academie.be

 

 

 

Stages & ateliers

Programmes

  • Piano Piano
  • Clavier Clavier
  • GuitareGuitare
  • Guitare Electrique Guitare électrique
  • Accordeon Accordéon
  • Guitare Basse Guitare Basse
  • Batterie batterie
  • Chant chant
  • Clarinette clarinette
  • Contrebasse contrebasse
  • Cor cor
  • Djembe djembe
  • Flûte à bec flute à bec
  • Flûte traversière flute traversière
  • Harmonica harmonica
  • Harpe harpe
  • Hautbois hautbois
  • Orgue orgue
  • Saxophone saxophone
  • Trombone trombone
  • Trompette trompette
  • Ukulele ukulele
  • Violon violon
  • Violoncelle violoncelle
  • Solfège Solfège
  • M.A.O. M.A.O.